RÊVE DE TRANSCENDANCE, 2017
bois
195 x 56,5 x 38,5 cm


Lorsque je travaillais à Carrare, en Italie, ou à Prague, j’ai réalisé des sculptures d’après modèle vivant, œuvres que j’ai malheureusement dû détruire en quittant ces pays, faute de pouvoir les transporter et les conserver. La sculpture Rêve de transcendance est issue du désir de renouer avec cette tradition.

Un ami a posé pour moi. Du fait de la durée et de la difficulté de l’exercice, sa posture a progressivement évolué. Un léger mouvement est né de la pose de départ, une torsion ascendante, une dynamique à la fois puissante et subtile.

Après les différentes destructions, réaliser cette oeuvre était une obsession. Sa création m’a accompagné durant plusieurs années. Essentielle, cette sculpture occupe une place charnière dans l’ensemble de mon oeuvre.

Rêve de transcendance suscite étonnamment des sensations ambivalentes : la posture suggère autant le charnel qu’un côté primitif presque brutal. Bien que l’homme soit fermement ancré au sol et dans la matérialité du bois, il semble en même temps évanescent. Insaisissable, cette sculpture se tient entre le terrestre et l’aérien.


RÊVE DE TRANSCENDANCE, 2017
bois
195 x 56,5 x 38,5 cm



photographies ©francoischaillou & ©AntoineDuhamelPhotography